Est-ce que la solitude peut rendre fou ou folle ?

La sociabilité fait partie des traits caractéristiques de notre humanité.

De sorte que les personnes présentant une forte tendance à la solitude sont considérées comme souffrant de troubles de comportement.

Cette analyse paraît aujourd’hui absolument fondée.

Est-ce que la solitude peut rendre fou ou folle

En effet, certaines études ont démontré que l’isolement prolongé a des effets non négligeables sur le cerveau humain.

Il est donc pertinent de se demander si la solitude peut rendre fou ou folle.

On vous en parle dans cet article.

Solitude et démence : un rapport scientifiquement établi

La solitude est un état d’isolement social désiré ou imposé.

Elle se traduit par la réduction drastique ou la cessation des interactions quantitativement et qualitativement satisfaisantes.

La solitude peut se ressentir, même dans un environnement très peuplé, dès lors que la personne qui y est sujette n’établit aucun lien en raison d’un manque d’affinité.

Bien qu’elle puisse être ressentie par toutes les couches sociales, il est observé que les personnes du troisième âge sont les plus enclines.

Cette couche de la société a justement fait l’objet d’une étude menée par la revue American Journal Of Public Health.

Il ressort de cette étude que sur une population de près de 2 300 femmes âgées, près du tiers a été diagnostiqué avec une démence.

En effet, notre sociabilité s’exprime et se traduit, depuis la petite enfance par les interactions avec les membres de notre entourage.

Durant toute cette période de notre vie, le cerveau se construit et pose les bases de notre intelligence émotionnelle.

Malheureusement, avec l’âge ou en réponse aux interactions négatives, la solitude s’installe avec son lot de conséquences.

Ainsi, sur le plan neurologique, il a été établi que la solitude chronique nuit sensiblement à la qualité du sommeil.

Elle constitue un terreau fertile pour l’avènement et l’installation de la dépression.

Elle réduit également les défenses immunitaires.

C’est donc objectivement qu’il a été établi un lien étroit entre vieillesse et dégénérescence mentale.

Cela en raison du fait que les vielles personne sont les plus enclines à cet état.

L’étude met en évidence le fait que toutes les vielles personne de plus 74 ans qui maintenaient, physiquement ou virtuellement, le contact quotidien avec leurs proches, réduisaient d’environ 26 % leur risque de développer la démence ou une maladie dégénérescente.

Vous trouverez plus d’infos sur lesinrocks.com.

Solitude et démence, un lien de plus en plus renforcé

En France, une étude réalisée en 2007 a pu établir qu’un peu plus de 35 % des personnes âgées se sentent seules.

Près de 15 ans plus tard, la situation ne s’est pas vraiment arrangée.

Cela, malgré les nombreux efforts consentis par le Collectif « Combattre la solitude des personnes âgées ».

En effet, l’avènement de l’internet et la multiplication des réseaux sociaux et des relations virtuelles constituent un facteur non négligeable dans l’étude du rapport entre solitude et démence.

Cette assertion se justifie dans la mesure où aujourd’hui, autant de vieilles personnes que de jeunes personnes ont de réelles difficultés à initier, et à entretenir des relations physiques humaines saines.

En témoignent les différentes tentatives de suicide, les actes de grande violence, les déviances de tout genre qui s’observent chez les populations adolescentes, jeunes et adultes

Perspectives face à la solitude

Effectivement, la solitude a de réels impacts sur le fonctionnement du cerveau et accessoirement sur les comportements des personnes qui sont sujettes.

Ces dernières deviennent plus méfiantes avec une attitude de constante dérobade et une forte propension à l’auto-dénigrement.

Mieux, la solitude prononcée est un état précurseur de la dépression.

La démocratisation d’internet et le recours massif aux réseaux sociaux pour le nouage de relations ont, dans une certaine mesure, aggravé la situation.

Pourtant, ces plateformes sont également une bouée de sauvetage pour toutes les personnes enclines à la solitude qui souhaitent se ressourcer.


Articles connexes :

Faut-il devenir végétarien pour augmenter son taux vibratoire?

Comment devenir un bon magnétiseur à distance ?